Generalité · 17 avril 2021 0

TDAH : 27 conseils pour vous aider à le gérer




Les meilleurs sextoys vibrants du moment


Cet article est uniquement destiné à des fins d’information. Aucune des informations contenues dans cet article ne doit être considérée comme un avis médical. Si vous pensez souffrir d’un trouble de l’attention, consultez un médecin. Vous pouvez essayer les approches complémentaires énumérées ci-dessous si vous et votre médecin déterminez qu’elles pourraient être appropriées pour vous. Discutez des stratégies énumérées ici avec votre médecin.

Régime alimentaire

Évitez la malbouffe

Des études ont associé les troubles de l’attention et l’aggravation des symptômes du TDAH à des régimes alimentaires riches en sucre raffiné, en aliments frits et en sel.

Évitez les additifs alimentaires

Les colorants alimentaires artificiels et le benzoate de sodium (conservateur) peuvent aggraver l’hyperactivité chez les enfants. Leurs effets sur l’attention en particulier n’ont pas été étudiés.

Poisson

Les patients atteints de TDAH ont des apports et des niveaux sanguins plus faibles en acides gras oméga-3 présents dans le poisson (EPA et DHA). Pour cette raison, certains experts de la santé suggèrent d’augmenter la consommation de poisson et de fruits de mer comme une approche complémentaire des troubles de l’attention.

La supplémentation en huile de poisson a donné des résultats prometteurs pour le TDAH, mais il n’est pas certain que la consommation de poisson apporte des avantages similaires.

Huile de lin

Les enfants et les adolescents atteints de TDAH ont des apports et des taux sanguins d’acides gras oméga-3 plus faibles.

L’huile de lin est riche en oméga-3 ; elle a amélioré les symptômes dans un essai clinique.

Mode de vie

Thérapie cognitivo-comportementale

La thérapie cognitivo-comportementale peut améliorer les symptômes du TDAH chez les adultes et les adolescents, notamment en association avec des médicaments.

Différentes formes de thérapie comportementale font partie des soins standard du TDAH – consultez un professionnel de la santé pour connaître vos options.

Exercice physique

Selon des preuves cliniques décentes, l’exercice régulier peut réduire les symptômes du TDAH.

Les enfants et les adolescents qui ont suivi différents programmes d’exercices ont constaté des améliorations au niveau de l’attention, du comportement et de la cognition.

Neurostimulation

Différentes techniques de stimulation nerveuse (TENS, TNS) peuvent améliorer modérément des symptômes tels que l’inattention et l’hyperactivité.

La FDA a approuvé un dispositif de stimulation nerveuse pour le traitement du TDAH chez les enfants.

La pleine conscience

Les thérapies basées sur la pleine conscience ont amélioré les symptômes du TDAH dans de nombreuses études, principalement chez les adultes.

Chez les enfants, la thérapie peut être plus efficace lorsqu’elle est appliquée à la fois chez eux et chez leurs parents.

Neurofeedback

Dans différentes petites études sur des enfants atteints de TDAH, le neurofeedback a augmenté l’activité des régions du cerveau impliquées dans l’attention et le contrôle des impulsions.

Le neurofeedback pourrait être aussi efficace que la thérapie cognitivo-comportementale ou le traitement médicamenteux du TDAH, mais des essais cliniques de plus grande envergure devraient le confirmer.

Sommeil

Un sommeil de mauvaise qualité nuit à l’attention et aux autres fonctions cognitives.

Différentes interventions sur le sommeil ont amélioré les performances cognitives et le bien-être général des enfants atteints de TDAH.

Yoga

Dans quatre études cliniques, le yoga a réduit l’hyperactivité et l’inattention chez les enfants atteints de TDAH.

Bruit blanc

Le bruit blanc a amélioré la mémoire, l’attention et les compétences linguistiques dans quatre études menées auprès de patients atteints de TDAH.

Massage

Selon des preuves cliniques limitées, le massage peut améliorer la concentration, le comportement et le contrôle de l’humeur chez les enfants et les adolescents atteints du TDAH.

Avoir un animal de compagnie/thérapie assistée par l’animal

Les thérapies psychologiques avec des chevaux ou des chiens ont amélioré les symptômes dans trois études.

Le fait d’avoir un animal de compagnie pourrait procurer des avantages similaires, mais les études ne l’ont pas encore confirmé.

Passer du temps dans la nature

Les activités dans la nature, comme une promenade dans un parc, peuvent améliorer l’attention des enfants atteints de TDAH.

Les parents d’enfants atteints de TDAH ont signalé une amélioration des symptômes après des activités en plein air.

Suppléments

Huile de poisson/Omega-3

La supplémentation en acides gras oméga-3 présents dans l’huile de poisson (EPA et DHA) a amélioré les symptômes du TDAH dans plusieurs études cliniques.

Les enfants recevant des suppléments d’oméga-3 ont vu leur attention, leur comportement et leur cognition s’améliorer.

Bacopa

Le bacopa peut améliorer les fonctions cognitives, l’attention et le temps de réaction.

Selon une revue, le bacopa améliore les compétences linguistiques, l’hyperactivité et le déficit d’attention chez les enfants et les adolescents.

Zinc

Quelques études ont associé le TDAH à une carence en zinc.

La supplémentation en zinc peut améliorer l’hyperactivité et le comportement des patients atteints de TDAH déficients en zinc.

Les avantages potentiels du zinc pour l’attention manquent de preuves plus solides.

Magnésium

Les patients atteints de TDAH ont tendance à avoir des niveaux de magnésium plus faibles.

La supplémentation en magnésium, seule ou en association avec la vitamine B6, a amélioré les symptômes dans deux essais cliniques.

Les avantages de la supplémentation peuvent être limités aux patients présentant une carence en magnésium.

Ginseng coréen

Des recherches préliminaires ont montré le potentiel du ginseng coréen pour réduire l’inattention et l’hyperactivité chez les patients atteints de TDAH.

L’extrait d’écorce de pin (Pycnogenol) pourrait améliorer l’attention et les fonctions cognitives chez les enfants atteints de TDAH.

Un essai clinique mené chez des adultes atteints de TDAH n’a pas permis de confirmer l’efficacité du pycnogénol.

Vitamine D

Les patients atteints de TDAH présentent souvent une carence en vitamine D.

Une supplémentation en vitamine D peut améliorer l’attention des enfants atteints de TDAH et augmenter l’efficacité du traitement médicamenteux.

Fer

Certaines études ont associé la carence en fer au TDAH.

Selon des preuves cliniques limitées, la supplémentation en fer peut améliorer partiellement les symptômes chez les enfants présentant une carence en fer.

Ginkgo Biloba

Le ginkgo biloba a été modérément efficace pour les symptômes du TDAH dans trois essais de moindre envergure. Il pourrait ne pas être bénéfique pour l’attention en particulier.

Phosphatidylsérine

La phosphatidylsérine, seule ou en association avec des oméga-3, a amélioré l’attention, l’humeur et le comportement dans deux études portant sur des enfants atteints de TDAH.

Ningdong

Un remède traditionnel chinois à base de plantes, Ningdong, s’est avéré aussi efficace que le traitement médicamenteux standard pour le TDAH dans un essai clinique ; il a également provoqué moins d’effets secondaires.

L-Tyrosine

Une analyse de 15 essais cliniques a conclu que la L-tyrosine pouvait améliorer l’attention et les performances cognitives dans des situations stressantes et exigeantes.